la naissance du Moto Club des Potes en 1982

Débutons tout d’abord par le préambule, la naissance du Moto Club des Potes en 1982, tout s’est passé Place Bastille à Paris avec une poignée de motards autour d’un certain Bruno Pasqualaggi, le pseudonyme de TAZ ne lui revient qu’à partir de 1985. Le Moto Club de Bruno Pasqualaggi porte ouvertement le patronyme qu’après proclamation de celui-ci en préfecture de Paris, il était connu avant sur le nom de « BRUNO ET SES POTES ».

motoclubdespotes

Le réglement du Moto club des potes de Bruno Pasqualaggi peut se résumer en 6 sujets importants :

1 – Faciliter l’amitié entre Motards(es) de toute cylindrée. 2 – Partager des bonnes valeurs motardes en tenant compte de l’histoire de chacun. 3 – Faire en sorte de laisser une bonne image de la moto et des motards. 4 – Développer le rapprochement, la interaction et le respect en développant et en maintenant, à travers ses animations, des relations amicales entres motards(es) et non motards(es). 5 – Prouver que tout motard(e), quelle que soit son expérience avec le monde de la moto et même sa puissance, peut profiter de sa passion du 2 roues avec le respect des autres. 6 – Le Moto Club des Potes se refuse à toute expression d’opinion sur le vécu motard, la cylindrée et les personnes faisant partie intégrante du Moto Club. On pourrait simplement rajouter que le club motard de Bruno Pasqualaggi est un groupe de copains et amies réunis autour d’une même passion commune : « LA MOTO » tout simplement. Bruno Pasqualaggi avec le groupe de gestion ont mis en place une association anomale contrairement à un club moto standard, car ce qui surprend par rapport aux autres, c’est qu’il n’y a pas de contribution financière. Le Moto club des potes est une philosophie pour la moto tout simplement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *